Project Description

L’immunologie est la spécialité médicale consacrée au système immunitaire. Système complexe, composé de différents types de cellules et d’anticorps, celui-ci permet au corps de se protéger contre les infections et autres pathologies, telles que les cancers (dans une certaine mesure).

Les dérèglements du système immunitaire (affaiblissement ou, au contraire, hyperréactivité) peuvent être associés à une multitude de maladies et de signes cliniques. Parmi les plus fréquents, citons les allergies, qui correspondent à une réponse anormale du système immunitaire face à des éléments de l’environnement (aliments, pollens, animaux…) qui devraient être considérés comme inoffensifs. Les maladies auto-immunes, elles aussi, sont dues à une réaction anormale du système immunitaire qui « attaque » l’organisme au lieu de le défendre. Ces maladies sont nombreuses, touchant au total environ 8 % des adultes à des degrés divers.

En quoi consiste les analyses d’immunologie?

Les analyses d’immunologie comprennent le dosage des hormones, des marqueurs, des vitamines ainsi que la réalisation des sérologies infectieuses.
Les dosages hormonaux, de marqueurs et de vitamines participent au dépistage et au suivi de plusieurs pathologies (maladies thyroidiennes, suivi des traitements hormonaux et des FIV, suivi des cancers, carence en vitamine).

Quand consulter un docteur our un specialiste en immunologie ?

Si vous avez un déficit immunitaire, ou ayant, au contraire, un système immunitaire très réactif.

La liste des affections prises en charge en immunologie est donc longue, mais parmi les troubles les plus fréquents, citons :

  • les allergies ;
  • les déficits immunitaires congénitaux ou acquis ;
  • les maladies auto-immunes, comme le lupus érythémateux disséminé, la sclérodermie, la polyarthrite rhumatoïde, la thyroïdite de Hashimoto… ;
  • les transplantations ou greffes, qui nécessitent la prise de médicaments immunosuppresseurs à vie ;
  • les infections chroniques, comme le VIH, qui affaiblissent le système immunitaire et les autres maladies infectieuses ;
  • les cancers des cellules sanguines, comme les leucémies ou les lymphomes, qui mettent en péril les défenses de l’organisme.

Certaines personnes sont plus sujettes aux infections ou aux dérèglements du système immunitaire.

Parmi les facteurs de risque reconnus :

  • le fait d’être une femme (cela augmente le risque de maladies auto-immunes) ;
  • le fait d’être asthmatique ou d’avoir un terrain atopique (ce qui augmente le risque d’allergies) ;
  • le fait d’avoir, dans sa famille, des proches atteints d’une maladie auto-immune ou d’allergies sévères ;
  • le fait d’être infecté par le VIH (ce qui augmente le risque d’infections diverses) ;
  • les maladies chroniques, comme le diabète ou l’insuffisance rénale, associées à un risque accru d’infections ;
  • le fait d’avoir une maladie des cellules sanguines, notamment une leucémie, un lymphome ou une aplasie médullaire.

AUTRE SPÉCIALITÉS